Le projet

Pendant un an, Isabelle Chatelin a peint la pointe de Saint-Valery-en Caux.
Par tous les temps, elle est allée, armée de ses pastels à l’huile, admirer le vol d’un goéland, sentir le vent froid, écouter les enfants en joie sur le sable, regarder encore et encore le fracas des vagues à marée haute, le sable mouillé à marée basse, espérant quelques reflets de nuages dedans. Elle nous livre ici son œuvre exigeante par son abnégation, humble par le procédé, variée par la qualité de la lumière normande, sans arrêt changeante.

Elle a poussé à l’extrême le chemin emprunté dans la région par ses illustres prédécesseurs impressionnistes et ambulants avec un regard résolument contemporain.
On y retrouve les ciels normands si particuliers et les changements de couleurs typiques de la Côte d’Albâtre, mer crayeuse.  

Touchés par son travail, dix auteurs ont pris la plume pour lui offrir leur point de vue unique et singulier sur cette œuvre universelle et atemporelle.
Réalisées dans le cadre du festival Normandie Impressionniste, les cinq expositions des 348 pastels originaux ont été annulées au vu des conditions sanitaires liées au COVID-19.